Blog de Séverine Bourguignon

07 août 2015

SHIVA

J'ai imagé cette phrase que je répète souvent à mes enfants lorsqu'ils arrivent avec 1000 sollicitations urgentes.

Cette illustration soulage-t-elle ou réveille-t-elle des consciences ?

Petit mantra pour accompagner l'image  : OM MANA SHIVA YA

Shiva(phrase)_BD

 

Posté par Severine B à 12:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]


30 juillet 2015

SAGA DE L'ETE

Jacky Libaud de Balades aux jardins nous raconte le quartier chaque jour.

Suivez sa saga de l'été intitulée " Petite histoire de la Goutte d’Or à travers ses immeubles " durant tout le mois d'août.

C'est notre chaumière qui ouvre le bal.

38_rue_polonceau-bd195

Saga de l'été, 38 rue Polonceau : Petite histoire de la Goutte d'Or à travers ses immeubles

Après ' Le tour du Monde avec les arbres de la Goutte d'Or ' publié l'été dernier, Jacky Libaud de Balades aux jardins, vous propose durant ce mois d'août une ' Petite histoire de la Goutte d'Or à travers ses immeubles '. Bel été à toutes et à tous !

http://www.gouttedor-et-vous.org

 

Posté par Severine B à 16:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 juillet 2015

VENDANGES DE MONTMARTRE

La communication autour de l'édition 2015 des Vendanges de Montmartre démarre. Le visuel de l'affiche étant officiellement en ligne, je peux enfin vous dévoiler mon travail. http://www.fetedesvendangesdemontmartre.com/

Je crois que le plaisir que j'ai eu à faire cette affiche et à collaborer de nouveau avec la graphiste Kroline Franc et la Mairie du 18e se ressent. On s'est fait plaisir avec les couleurs : du violet ultralumineux, du orange fluo et du doré.

Merci à Aline Weber de nous avoir encouragées dans cette voie "flashy".

Affiche vendanges_BD

 

 

 

Posté par Severine B à 16:54 - Commentaires [2] - Permalien [#]

10 juillet 2015

LA MACHINE A ECRIRE

Comment déjouer les blocages créatifs?

Cette thématique, c'est mon dada. Il ne s'agit pas de les déjouer, de les contraindre car ils reviennent plus forts encore. Non, il s'agit de prendre le temps de les regarder vivre, d'observer leur férocité pour apprendre à les redouter et de les nourrir. Car les blocages créatifs ont des besoins et si vous les combler, il vous laisseront le champ libre...pour un temps en tout cas. 

Depuis le début du mois, je travaille sur les illustrations de 2 albums jeunesse et je vois que ma créativité fait l'âne et refuse d'avancer. J'entre donc en négociation avec lui. Pour me permettre d'ouvrir le dossier et avancer sur les illustrations, je dois payer en créativité sans objectif de rendu, en plaisir pur ou en ludique. 

Hier, la requête est venue pendant des recherches sur internet. L'âne a voulu une machine à écrire. Soit, je l'ai gardé dans un coin de ma tête et je lui ai dit : "Dès que j'ai le temps, je m'y mets". L'âne est bâté mais pas bête et ce matin, impossible de m'y mettre. Alors, j'ai pris mon feutre et je lui ai fait sa machine à écrire. Il est content, je vais pouvoir aller travailler.

typewriter_SB_BD

 

Posté par Severine B à 14:14 - Commentaires [1] - Permalien [#]

07 juillet 2015

CRESUS

Ce mois-ci, j'ai fait 2 illustrations pour le 18ème du mois. 

Un dessin pour l'article d'Annie Katz sur des ethnologues en herbe http://18dumois.info/spip/spip.php?article443 et l'autre sur l'association CRESUS qui lutte contre le surendettement.

Cresus_BD

18eme du mois

Promenade à la rencontre de celles qui vivent dans les trente-deux ruches du 18e et de leurs apiculteurs passionnés. C'est l'été ! Dans les trente-deux ruches installées dans le 18e - oui, trente-deux ! - les abeilles se réveillent et viennent butiner (...)

http://18dumois.info

Posté par Severine B à 13:23 - Commentaires [1] - Permalien [#]



01 juillet 2015

DEVOIR DE MEMOIRE

C'est la fin de l'année et certains projets se terminent comme par exemple celui sur lequel je suis intervenue au collège Charles Péguy à Belleville. Le résultat est un roman illustrée (textes et images) réalisé avec la classe de 3e 2 autour de l'histoire d'un ancien élève, Thomas Fogel, juif, résistant et mort en déportation. Un projet financé par la DASCO, en partenariat avec le Louvre et le Mémorial de la Shoah, un projet beau et utile à la fois.

"CONVOI 55" - c'est le titre du roman et le convoi par lequel Thomas Fogel est parti à Auschwitz - est téléchargeable en PDF ci-dessous.

 

Posté par Severine B à 11:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

29 juin 2015

VIVEMENT LA FIN !

Juin est arrivé et je me suis dit les vacances ne sont pas loin, bientôt le maillot de bain. Mais tu rêves, pauvre et inconsciente mère (ou père peu importe). La tendance est à la contrainte sociale de fin d’année forte voire oppressante mais toujours librement consentie. Tu les as voulu tes gosses alors tu assumes et tu te tais. Souriez !

J’ose le dire tout haut, depuis toujours je déteste les fêtes d’école, les spectacles, les kermesses, depuis que je suis parent c’est pire et en juin, c’est une véritable infestation de rendez-vous qui se doivent d’être réussis et sympas et mobilisateurs et festifs.

A 7 ans, mon petit cabri est adorable mais ses pirouettes ne me semblent pas dignes de mobiliser une centaine de parents pendant deux heures, la plupart s’asseyant par terre dans une fournaise d’enfer. Et puis une fois qu’elle a levé les bras 2 fois, a fait son petit tour puis est repartie, moi aussi je serai bien repartie. Non, non, les organisateurs sont futés, elle est passée au début et repassera à la fin du spectacle pour le final, comme ça, toi le parent dévoué, tu es obligé de rester pendant les 2 heures complètes.

Il faut aussi savoir qu’en plus de leur présence à la fête de l’école où ils tiennent les pires stands - chamboule-tout, pêche à la ligne et maquillage -, les parents auront aussi fait le café, cuisiné un plat maison, ils sont venus la veille au soir pour préparer les salles et à deux réunions by night pour préparer l’évènement. Pour peu qu’ils soient parents délégués ils ont eu à passer une soirée supplémentaire en conseil d’école. Et en juin, il y a les rendez-vous pour les livrets scolaires, les sorties au musée avec pique-nique, les orientations, les réinscriptions, les journées pédagogiques, les grèves, les absences. Au secours ! Comment font les autres pour tenir ? Travaillent-ils à temps plein ? Ils ont l'air de tenir le choc.

En saturation totale, j’en parle. Le vernis de convenance craquèle vite. L’argument number one : ça fait plaisir aux enfants. Ouais, mais les enfants, fête ou pas fête, ils sont tout le temps contents alors je vois pas bien pourquoi je continue à me faire chier comme un rat mort au lieu de lire mon journal, dessiner ou me vernir les ongles en fluo pour ressembler à une biatch de magazine plutôt qu’à la ménagère de moins de 50 ans.

C’est décidé, l’année prochaine, je n’irai qu’à un seul spectacle de fin d’année par enfant et, en ayant 3, je considère que c’est déjà un bel effort de consenti. Je rincerai ma sacro-sainte culpabilité dans les vagues de cet été.

Le mois de juin_BD

Posté par Severine B à 13:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]

17 juin 2015

GHOST PICTURES

Allez un dernier article sur mon voyage au Monténégro pour vous expliquer ce que j'ai fait là-bas.

Chaque artiste avait 2 toiles à peindre sur place, des petits formats alors je me suis dit que j'allais en profiter pour faire une expérience. Il me restait quelques pellicules Impossible Project, la marque qui a succédé à Polaroïd. Le problème de ses pellicules issues de la 1ère chaine de production était leur développement instable, des clichés qui ne se révèlent pas vraiment. 

J'ai donc fait des photos d'Ulcinj, de vrais photos avec des contenus assez aléatoires voire fantômatiques. Puis j'ai ouvert les photos pour en retirer la gélatine que j'ai transféré sur toile. Mon travail, disons "conceptuel", a beaucoup plu à mes camarades peintres.

Planche Ulcinj

Posté par Severine B à 10:25 - Commentaires [0] - Permalien [#]

10 juin 2015

FAUT PAS POUSSER

Entre les baignades, les excursions et les sessions de peinture au Monténégro, un dessin est venu me chatouiller les pattes. Besoin de sortir, de se faire voir par contraste avec ces instants sans enfants, loin des mails, du quotidien. L'image m'était venue en discutant avec Brigitte, elle s'est gravée ce jour là et attendait son tour.

C'est le genre de dessin que je trouve essentiel car il vaut tous les discours. Remarquez que cette boule (c'est son titre d'ailleurs) que j'ai mise à l'extérieur, reste parfois intériorisée par certains. Dur à avaler non ?

La boule_SB

Posté par Severine B à 15:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

08 juin 2015

MONTENEGRO

Je viens de passer une semaine à Ulcinj au Monténégro où j'étais invitée par Vahida Nimanbegu, une artiste monténégrine, à participer à une ART COLONY. 

Quelles est la différence entre une résidence artistique, très pratiquée en France, et une Art Colony ?

Pour une résidence artistique, un lieu et des moyens techniques sont mis à disposition d'un artiste (ou d'une compagnie de théâtre) par une institution publique ou privée pendant une période pouvant aller d'un mois à un an afin de favoriser sa création sur un projet spécifique en échange d'interactions locales avec le public. Un appel à candidature est fait, un dossier administratif et artistique est demandé, un projet doit être formulé.

Un Art Colony ou Symposium est un événement international -par la destination ou les nationalités des artistes participants- ayant lieu sur une semaine avec 10 à 30 artistes pour peindre deux toiles sur place en échange de cette invitation. Une exposition clôt la rencontre et un catalogue d'exposition est publié. L'invitation se fait assez informellement, généralement par le bouche à oreille.

11312694_1675143106047867_1094023007252185590_o

Posté par Severine B à 15:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]