Blog de Séverine Bourguignon

21 novembre 2016

FESTIVAL DE LA RECUPERATION

TON AUTRE sera exposé à partir de jeudi au 1 rue Francis Picabia dans le 20e (Métro Couronnes). Je tiens la permance de 14 à 20 heures. Le vernissage a lieu ce vendredi 25 novembre à partir de 18h (mais la galerie ouvre dès 14h) et l'expo dure jusqu'au 4 décembre. Ci-joint le cartel de l'exposition avec une courte présentation de l'événement et des réalisations des 9 artistes.Cartel_BD

Ton autre pendant les PO2016 (Brigitte Batcave)Merci à Brigitte Batcave pour cette superbe photo

TON AUTRE est un manteau (veste de tailleur et jupe assemblé) tout rebrodé de dentelles, napperons, bijoux dépareillés et autres éléments de mercerie.
Hauteur 110cm / Largeur 50cm / Epaisseur : 30cm

Démarche
TON AUTRE est une création textile, un habit dans le sens étymologique de manière d'être, tenue et disposition d'esprit. TON AUTRE vient de la marque trouvée sur l’étiquette d’un tailleur promis au rebut. La veste et la jupe de ce tailleur ont servi de base à la construction d’un vêtement qui, enrichi de bouts de rien, bouts de ficelles, bijoux dépareillés, jouets usés, dentelles jaunies, devient un costume d’allure précieuse.
Ce manteau est une résurrection, une nouvelle existence des matériaux, une transformation de la matière. TON AUTRE se pose comme une seconde peau, enveloppe protectrice, fabriquée à partir des liens tissés au fil de sa conception entre l’artiste et l’ensemble des éléments qui la façonnent.

Bio
Lorsque des histoires se mélangent, une autre, plus puissante encore, peut émerger.
Plasticienne, mes créations m’enracinent. J’ai longtemps cru que mes grands-parents - paysans et taiseux - ne m’avaient légués que des silences et des questions sans réponses. Je découvre qu’ils m’ont faite héritière d’un monde oublié rempli des trésors de grenier et de fonds de tiroirs. Ils m’ont transmis, le goût des vieilles choses, le plaisir d’un temps où on remontait ses bas et sa montre ; où on attendait le ferrailleur pour lui revendre au kilo les gamelles dénichées dans le dépotoir creusé dans une crayère; où on reprisait les chaussettes au coin du poêle en attendant que la pâte à gaufre lève ; où on cousait des initiales et des motifs fleuris sur des mouchoirs et des draps rêches pour en garnir les trousseaux, où le charretier se débrouillait des bricoles de son établi pour réparer roues, tonneaux, balançoire et portes.
Il n’y a pas de nostalgie dans ma pratique de l’assemblage. Il y a de la jubilation à détourner, à montrer autrement, à redonner de la valeur. Je suis chaque fois surprise des potentialités d’un matériau dont plus personne n’attendait rien.

Posté par Severine B à 10:57 - Commentaires [2] - Permalien [#]


10 novembre 2016

PORTES OUVERTES DES ATELIERS D'ARTISTES DU 18E ET 9E

Les ateliers des artistes du 18e et du 9e arrondissement de Paris ouvrent leurs portes le week-end des 18, 19 et 20 novembre 2016, à partir de 18h le vendredi et de midi à 20h le samedi et le dimanche.

Sophie Susplugas et Séverine Bourguignon sont heureuses de vous accueillir à l'atelier n°52 qui se trouve au 8 rue du Delta tout près du métro Barbès.

Pour télécharger le plan, cliquer ICI

d'Anvers aux Abbesses | Artistes de Paris XVIII

Anvers Aux Abbesses, association d artistes à Paris, Montmartre: Peinture, Gravure, Sculpture, Photographie... Et bien d autres choses

http://www.anversauxabbesses.fr

Posté par Severine B à 08:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

07 novembre 2016

WORK IN PROGRESS

Le manteau "Ton autre" avance, fil après fil, heure après heure. Il sera exposé pour la 3ème édition du festival EXTRAORDINAIRE OBJETS DE L'ORDINAIRE qui aura lieu du 25 novembre au 4 décembre 2016 avec un vernissage prévu le vendredi 25 novembre à partir de 18 heures.

L'événement est en préparation car au-délà du travail artistique, il y a toute la communication dont se charge Delphine Epron pour créer une affiche et un flyer, récupérer les informations auprès des artistes, organiser le dépôt et l'installation des oeuvres, mettre les communiqués en ligne...

Une petite photo pour vous montrer mon oeuvre en cours avec un avant-après qui permet de mieux se rendre compte du chemin parcouru en un mois.

avant apres_BD

 

 

Posté par Severine B à 10:38 - Commentaires [4] - Permalien [#]

02 novembre 2016

LA REINE DES PIGEONS

J'ai profité hier d'un petit temps libre pour sortir des magazines et voir ce qui venait. Je pensais mélanger collage et dessin mais le costume du personnage a appelé un collage intégral. Reste à voir si un roi sort aussi !

C'est un petit format 10x15cm que j'exposerai au 8 rue du Delta pendant les Portes Ouvertes des ateliers d'artistes qui se déroulera du 18 au 20 novembre 2016.

La reine des pigeons_BD

Posté par Severine B à 10:13 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 octobre 2016

PARIS MÔMES : LA RÉCUP', C'EST TOP !

Un article dans Paris Mômes d'octobre dans le dossier ZERO DECHET au sujet du festival Extraordinaires Objets de l'Ordinaire pour lequel je suis en train de créer un manteau tout rebrodé de mercerie et de petits bijoux fantaisie et qui aura lieu du 25 novembre au 4 décembre à la galerie AAB à Paris 20e.

Presse Extraordinaires Objets de l'ordinaire_BD

Posté par Severine B à 14:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]


25 octobre 2016

ABERRATION URBAINE

C’est l’histoire d’un petit arbre. Un arbrisseau tout mignon…planté bien au milieu du trottoir du boulevard Barbés.

croisement Barbes oct 2016 (1)

Un petit arbre qui, je l’espère, supporte bien le monde parce que s’il y a un endroit bondé à Paris, c’est pile à ce carrefour du métro aérien de Barbès, au débouché de deux passages piétons. Alors s’il n’est pas arraché, vu son tendre âge, par le passage d’humains aux pieds enflés de shopping, il est assuré en grandissant de bien gêner le passage et d’obstruer le bon écoulement de la foule.

Il va être évité, percuté, maudit, recouvert de graffitis et de pipis. Cette greffe de nature dans la ville va vite devenir un caillou dans la chaussure des passants. En conclura-t-on pour autant que le vert s’intègre mal au milieu urbain ? Quelle drôle d’idée que de le placer là ? A moins que ce ne soit une tentative pacifique de repousser les vendeurs de cigarettes ?

L’arbre profitera en tout cas à ceux d’en haut, depuis les balcons du boulevard ou depuis l’étage de la brasserie Barbés.
Tout un symbole…

Posté par Severine B à 11:08 - Commentaires [0] - Permalien [#]

24 octobre 2016

ATELIER COLLAGE

L'atelier COLLAGE 1, c'était ce week-end! L'ambiance et la création étaient excellentes. 
L'atelier s'est couvert d'images, de découpages, d'oeuvres, de partages.
On n'a pas vu le temps passer. 

Une petite grille de photo pour vous donner une idée de l'ambiance qui règne pendant ces ateliers à la boutique.

Une seconde session de COLLAGE 1 aura lieu les 6 et 7 janvier 2017. Il reste encore quelques places. 

grille photo de l'atelier_BD

Posté par Severine B à 11:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]

20 octobre 2016

TON AUTRE

Tout doucement, fil après fil, les élèments s'agrègent.

Quelques photos de l'atelier, de l'oeuvre en cours et du tas de merveilles...

Octobre 2016 (2)_BDPhoto de Sophie Susplugas

17 octobre 2016(1)_BD

DSC01347_BD

Posté par Severine B à 17:05 - Commentaires [0] - Permalien [#]

14 octobre 2016

LE PROCESSUS CREATIF

Je vois dans la construction de cette oeuvre une opportunité de parler du processus de création. Comment l'oeuvre émerge, comment l'artiste chemine ? C'est aussi une opportunité de montrer les efforts que cela représente de créer, le temps et l'énergie qui sont mobilisées pour parvenir au résultat totalement vain et sans but particulier que de voir ce qui va surgir.

Pour assembler les divers objets récupérés à la ressourcerie La Petite Rockette, j'avais besoin d'un support. Quand on fait une peinture, on a besoin d'une toile ou de papier mais comme je construis un "costume", j'ai choisi un tailleur veste-jupe en laine acétate violet bouloché (au début je voulais un pardessus type inspecteur Colombo). J'ai ouvert la jupe que j'ai cousu à la veste et j'ai complété par deux pans d'une autre jupe rose et blanche. La trame est prête.

Photo du 11 octobre 2016

 

Je garde une trace du temps passé sur cette oeuvre car en novembre, je vais avoir la visite d'une classe de 4ème du collège Charles Péguy à l'atelier qui va venir m'interroger sur la matérialité de l'oeuvre et leur professeure d'arts plastiques m'a expliqué qu'il était important pour les élèves d'avoir des détails concrets sur l'investissement que cela représente de concevoir une création. J'ai donc passé 2 heures à monter mon dossier de candidature, 3 heures à glaner mes objets à la ressourcerie et 4 heures à coudre mon support. Avec déjà 9 heures au compteur, je n'ai rien qu'un manteau moche à montrer.

Le processus créatif, c'est être à l'écoute constante de ce qui se passe pendant le temps de création, temps qui n'est pas uniquement le temps occupé à fabriquer l'oeuvre mais l'ensemble du temps depuis le début jusqu'à la fin de la production, temps pendant lequel des idées peuvent jaillir et des surprises survenir.

C'est pour cela que je connais déjà le titre de mon oeuvre-habit C'est en décousant ce tailleur violet que j'ai vu le nom de la marque sur l'étiquette. J'ai eu un appel, une sorte d'intuition que ce nom en disait beaucoup sur la création en cours. Je n'ai pour l'instant par cherché d'explications. TON AUTRE est une évidence. Je comprendra, j'intellectualisera, je mettrai des explications en mots plus tard.

Etiquette ton autre_BD

Posté par Severine B à 10:26 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

11 octobre 2016

GILBERT PEYRE, L'ELECTROMÉCANOMANIAQUE

Dans le thème de la récupération, des artistes ont déjà ouvert la voie et mis des projets sur rails depuis fort longtemps.

C'est le cas de Gilbert Peyre auquel La Halle St Pierre (musée de l'art brut à Paris) consacre une exposition jusqu'au 26 février 2017. Gilbert Peyre est un artiste français né en 1947, un artiste contemporain toujours vivant, ce qui au delà de la qualité de l'exposition fait une raison supplémentaire d'aller voir ses machines-installations.

Gilbert Peyre Rap Danse 1998

Rap Danse, 1998

Sur deux étages, avec des bouts de ficelles, des bouts de ferrailles, des bouts de chiffons, Gilbert Peyre crée des sculptures qui s'animent, nous font la nique ou nous émerveillent. Chaque oeuvre est un spectacle. Les mécanismes sont fascinants et tous différents, l'humour déborde de ces objets du quotidien transfigurés, le pouvoir d'évocation est puissant. 

J'ai particulièrement apprécié "Fin de bal" où un pantalon et une nuisette dansent sur une musique chaloupée; "Aquarium", installation banc de poisson résultat d'une accumulation de boîtes de sardines mises en mouvement;  la scupturOpéra "Cupidon Propriétaire de l’Immeuble situé sur l’Enfer et le Paradis". Quelle poésie !

Les enfants adorent aussi !

HALLE SAINT PIERRE

Dossier de presse (téléchargez ici) Halle Saint Pierre Quinze ans après sa première monographie, Gilbert Peyre répond de nouveau à l'invitation de la Halle Saint Pierre. En résulte une proposition artistique originale sous forme de spectacle-performance, entre esthétique foraine et technologie de pointe.

http://www.hallesaintpierre.org

 

Posté par Severine B à 13:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]