Blog de Séverine Bourguignon

13 mai 2015

LE MOIS DE LA NATURE

La Mairie du 18e a concocté un printemps fructueux en végétal, en vert, en jardinage.
Caroline Franc (graphiste) et Séverine Bourguignon (illustratrice) ont concocté l'affiche à 4 mains.

MOIS_NATURE_BD

 

Posté par Severine B à 11:06 - Commentaires [0] - Permalien [#]


05 mai 2015

PAPOTHÈQUE ET RENOVATION

Le numéro de mai du 18E DU MOIS est en vente à 2,30 Euros dans les kiosques et au Gibert Joseph Barbès avec 2 nouvelles illustrations de mon cru.

Papotheque1

Renovation Chateau Rouge_SB

 

 

 

Posté par Severine B à 11:35 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 avril 2015

POURQUOI J'AIME...

...Annie Ernaux est une écrivaine française que je qualifierai d'atypique. Ces récits sont souvent courts et saisissants de vérité, d'honnêteté. On ne peut pas dire que ce sont des romans, mais plutôt des essais autobiographiques qui racontent des moments de vie ou des expériences personnelles menées par l'auteure. 

J'avais lu "L'autre fille" d'une traite et j'avais entendu parler de son dernier roman "Regarde les lumières mon amour" qui est une investigation sur les supermarchés. Mouais, ça ne me disait rien et puis je suis tombée dessus à la bibliothèque et le livre n'étant pas trop gros, je me suis dit que j'allais quand même jeter un oeil.

Et j'ai retrouvé ce qui me met en liesse chez Annie Ernaux. Le livre est mince mais l'essentiel y est avec des détails qui sont d'une évidence incroyable sans jamais tomber dans la banalité. 

Un extrait d'un passage où elle constate la scission fille-garçon dans les rayonnages de son hypermarché mais ne partage pas ce fatalisme. Une économie de mots pour dire l'essentiel. Appréciez :

Jadis, mon fils de deux ans a voulu une poupée.
Ses parents trouvant que s'intéresser au sexe opposé partait d'un désir et d'une curiosité, il l'eût.

Posté par Severine B à 11:23 - Commentaires [1] - Permalien [#]

08 avril 2015

POPOTE INTERNE

...Ou comment réussir une illustration ?

Pour le journal LE 18E DU MOIS, je reçois l'article de Brigitte Batonnier sur Humanisme et Habitat et je le lis en diagonale vraiment très vite avant de me coucher car j'aime passer une nuit sur un article avant de lui donner un visage.

Le lendemain, je ne relis pas le texte mais je profite d'un trajet en métro pour réfléchir à mon illustration avec le souvenir "transversal" de ce que j'ai lu. Et pof! J'ai une idée car il me semble me souvenir qu'une personne interviewée dit qu'"Humanisme et Habitat n'est pas un magicien et ne peut pas sortir des logements par miracle de son chapeau".

J'envoie mon image et Brigitte me félicite en me demandant où je vais chercher l'inspiration. J'ai envie de lui répondre :"ben, c'était écrit dans ton article, pardi !" mais sa réponse me met la puce à l'oreille et je vais relire l'article. Allez-y vous aussi: http://18dumois.info/spip/spip.php?article398

Oups! Mon inconscient ne s'est pas trompé. L'image colle bien à l'article sauf que j'ai imaginé et réinterprétré librement. Personne n'a jamais dit la phrase qui m'a donné l'idée mais il y a bien une histoire de magicien. La popote interne en somme!

Habitat et Humanisme_BD

Posté par Severine B à 10:12 - Commentaires [0] - Permalien [#]

25 mars 2015

VISUEL DES VENDANGES

La Mairie du 18e lance un appel à candidature pour la création de la fête des vendanges 2015.
http://www.montmartre-guide.com/evenements/appel-a-candidature-pour-la-creation-du-visuel-de-la-fete-des-vendanges-2015/

Cette fête des Vendanges se tient à Montmartre et l'appel est à destination d'un artiste de l'arrondissement.
Sachant que ce 18e arrondissement regorge d'ateliers, de collectifs et d'associations d'artistes, je trouve que ça ressemble à une véritable politique de proximité.

Et ce n'est pas fini! Il s'agit d'un travail rémunéré et pas de bénévolat, l'appel à candidature ne laisse aucun doute à ce sujet.

Je tenais à saluer cette belle proposition de la Mairie du 18e. 

Severine Bourguignon aquarelle

 

 

Posté par Severine B à 12:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]



17 mars 2015

QUE VOYEZ-VOUS ?

Peut-être connaissez-vous déjà cette fameuse illusion d'optique. Que voyez-vous dans l'illustration ci-dessous?

canard lapin de Joseph Jastrow

Il s'agit du canard-lapin de Joseph Jastrow, un psychologue américain, illustration publiée en 1892 dans le cadre de recherches sur la perception des objets. La perception visuelle : innée ou déterminée?

Alors pourquoi cette image? Et bien, elle m'a été proposée en prologue de "Sous ma peau / Sfu.Ma.To" d'Alice Leloy au théâtre des arts de la marionnette, un spectacle sur l'expérience de la sensation du flou. Je vous recommande ce spectacle en forme de performance mais aussi ce lieu qui fait des propositions artistiques que je trouve hors du commun. 2 mois ont passés depuis cette sortie.

Ce week-end, au cours d'une activité écoupage-collage avec mes filles, hop, le canard-lapin est revenu sur le devant de la scène après être passé à ma moulinette intérieure. C'est plutôt un corbeau-lapin en ce qui me concerne. C'est fabuleux de constater que sans le savoir des choses restent à l'intérieur de nous.

Lapin canard_SB_BD
© Les corpains de Séverine Bourguignon

Posté par Severine B à 12:11 - Commentaires [1] - Permalien [#]

13 mars 2015

PENDANT L'ATELIER

Un aperçu de l'ambiance studieuse de l'atelier créatif "FACETTES" qui a eu lieu durant un week-end fin février.

Gros succès des pastels secs et des feutres Posca!

Pendant l'atelier

Posté par Severine B à 17:50 - Commentaires [0] - Permalien [#]

19 février 2015

RACISME ORDINAIRE

Un petit coup de gueule comme ça m'arrive de temps en temps.

En l'espace de 2 jours, je me suis arrêtée deux fois sur le boulevard Barbès pour aider des personnes en attendant les pompiers. J'ai mon brevet de secourisme depuis 20 ans et il m'est arrivé d'intervenir de très nombreuses fois, sachant qu'il vaut mieux une personne avec des connaissances basiques de sécurité que plein d'autres personnes avec des idées malvenues comme remettre la personne debout ou donner de l'eau.

La première fois, mardi, il s'agissait d'un homme d'une quarantaine d'années qui, après un coup porté au visage gisait à terre, respirant mal, bavant et perdant connaissance. Un attroupement s'était formé sans que personne ne lui porte vraiment secours. Les jeunes vendeurs de cigarettes à la sauvette était bien là sans savoir quoi faire. Je me suis arrétée, je l'ai mis en position latérale de sécurité, j'ai demandé si quelqu'un avait appelé les secours et un jeune homme m'a glissé son téléphone sur l'oreille pour que je parle aux pompiers qui visiblement avaient déjà reçu un appel mais ne l'avait pas pris au sérieux en raison d'un français approximatif. Le plus dur a été de maintenir l'homme conscient et j'ai gardé près de moi un autre jeune homme qui traduisait car notre blessé ne parlait pas français. Ce que j'ai entendu m'a fait froid dans le dos car beaucoup des gens qui m'entouraient (une cinquantaine de personnes) parlaient entre eux et rendaient mon acte héroïque non pas par l'appui "médical" mais par le fait qu'une française s'arrête sur un arabe. Quand les pompiers sont arrivés, j'ai pu partir et les gens me remerciaient alors j'ai dit bien fort :"il n'était pas question d'être français ou arabe ici, il était question d'être citoyen, l'entreaide est notre priorité à tous!". 

Ce matin, une dame en vélo (et sans casque of course) a fait un vol plané sur le trottoir. Des gens s'arrêtent, un couple, un jeune homme et moi. Tous blancs. La dame du couple dit à la cycliste qui s'inquiète de ses affaires :"vous avez de la chance, vos affaires ne risquent rien, on est sur le boulevard Barbès mais il n'y a que des blancs autour de vous pour vous aidez". 

Je suis choquée que le racisme fasse autant partie des réflexions anodines des gens. Que personne ne si'ndigne, que ces discours imprégnent doucement les esprits au point que les arabes et les noirs pensent qu'un blanc ne s'arrêtera pas pour les aider et qu'un blanc pense qu'un noir est forcèment un voleur de sac. Ca fait mal! 

Merci les pompiers qui viennent à notre rescousse sans demander la couleur de peau, la religion ou l'origine sociale au téléphone.
Si vous voulez vivre des expériences de mixité sociale : passez votre brevet de secourisme!

Posté par Severine B à 12:13 - Commentaires [1] - Permalien [#]

11 février 2015

HELL'O MONSTERS

Je continue de vous faire découvrir mes talentueux chouchous. Après l'illustrateur Edward Gorey et le photomonteur Gilbert Garcin, voici le collectif bruxellois Hell'O Monsters. Je suis fan de leur univers graphique.

Ils ont un site très garni sur lequel je vous recommande la balade http://thehellomonsters.com/

J'ai choisi cette illustration parce qu'elle me fait penser à une vidéo de Reynolds Reynolds & Patrick Jolley intitulé "Burn" que j'ai vu lors de l'exposition INSIDE au Palais de Tokyo. Ce film montre des gens vaquant tranquillement à leurs occupations alors que leur maison, leurs habits, leurs livres sont en feu. Une jolie métaphore pour illustrer une situation psychologique dramatique: un incendie intérieur est en cours qui est totalement dénié. Pourquoi tenir? Pour qui tenir? 

 

Posté par Severine B à 10:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]

05 février 2015

MAUS

J'ai délaissé le blog ces derniers temps étant plus à l'extérieur qu'à l'atelier notamment pour donner des formations. J'interviens par exemple depuis une dizaine auprès de femmes victimes de violences conjugales sur de la reconstruction identitaire ou de la réinsertion professionnelle par le biais des arts. En entreprise, toujours par le biais des arts plastiques ou aussi dans les écoles, de la maternelle au lycée, tous les âges sont intéressants lorsque le travail de l'artiste rencontre celui de l'enseignant.

C'est du projet que je mène cette année avec une classe de 3ème dont je voulais vous parler. Le professeur de français voulait travailler autour du roman de Dora Bruder de Patrick Modiano et d'un ancien élève du lycée, Thomas Fogel, juif, résistant et déporté ayant une stèle devant l'établissement. Il se trouve qu'entre le moment de la demande de financement du projet Thomas Fogel et aujourd'hui, Patrick Modiano a reçu le prix Nobel de littérature et que l'attentat de Charlie Hebdo a eu lieu. Mon intervention prend encore plus de sens, je me sens utile et privilégiée de pouvoir mener ce travail. 

Concrètement, il s'agit de produire un roman illustré (textes et illustrations) racontant l'histoire de Thomas Fogel. L'enseignante d'histoire-géographie s'est également ralliée au projet permettant tout l'apport historique qui sera fondamental à notre projet. Nous construisons ensemble le futur ouvrage et le futur esprit-critique de nos élèves que je trouve formidables.

A l'occasion de ce projet, j'ai découvert la BD "MAUS" d'Art Spiegelman et "METAMAUS", l'histoire de la conception de cette BD toute aussi fascinante. Il se trouve que des planches de cette BD sont souvent données à l'épreuve du brevet des collèges. Un chef-d'oeuvre disponible dans toutes les bonnes bibliothèques !

Maus Art Spiegelman_BD

 

 

Posté par Severine B à 10:13 - Commentaires [1] - Permalien [#]