Comment organiser concrétement un conseil de famille ? Rentrons dans le vif du sujet !

Fonctionnement

Il y a 4 grands moments dans un conseil qui sont, dans l'ordre de déroulement :

- L'ordre du jour, les propositions ou sujets à aborder. Contrairement à d'autres assemblées générales et pour ne pas dissuader les bonnes volontés, l'ordre du jour n'est pas établi préalablement mais se décide en début de conseil.

- Les critiques ou les problèmes. On parle de tout, même (ou surtout) des sujets qui fâchent. Papa qui crient trop, Maman qui travaillent trop, le petit dernier qui fait tout répéter tout 3 fois...Les critiques sont adressées sans commentaires de la part de la personne critiquée. Il n'y a aucune obligation à en faire systématiquement ou à tout le monde, c'est surtout ce qui nous reste en travers de la gorge qui est bon à dire.

- La phase de traitement des propositions et des critiques. Le conseil cherche des solutions et des arrangements.

- Les félicitations, encouragements et remerciements A adresser sans retenue aux intéressés ! C'est une étape qui clôt le conseil et que je qualifierai d'exercice de bienveillance en action. On a tellement l'habitude d'entendre les critiques qu'un peu de baume au cœur est vraiment bienvenue. C'est l'occasion par exemple de remercier quelqu'un qui a respecté les engagements pris lors d'un précédent conseil de famille.

L'ordre à du sens, on fait d'abord les critiques pour clore sur des félicitations, c'est plus agréable de finir sur une touche agréable.

Rappel important : à partir du moment où politesse et cordialité restent à la table des négociations, la parole est libre. Pas d’interventionnisme, ni de représailles si vous voulez de la sincérité. Le but des critiques n'est pas de détruire l'autre mais d'apaiser le conflit et de ramener du lien. On peut dire ce que l'on a sur le cœur sans avoir à en subir ultérieurement les foudres !

Distribution des rôles

Le conseil de famille est un temps pendant lequel les rôles et l'autorité sont redistribués équitablement sur tous les membres de la famille. Il y a 3 rôles principaux à tenir et un autre, celui de secrétaire, qui peut être annexe, mais qui a l'avantage de distribuer une responsabilité de plus à condition que l'enfant soit capable d'écrire.

- Le président ouvre et ferme le conseil. Il annonce en début de séance les thèmes et nombre de sujets qui seront abordés lors du conseil. Lorsque la décision lui semble mûre, il fait voter les propositions.

- Le maître du temps vérifie que le temps est bien respecté. En fonction du nombre de sujet à débattre, il annonce le temps imparti à chaque proposition (5 min pour telle proposition et 10 pour telle autre) et garde bien en tête la durée totale du conseil. Quand une personne a fini de parler, laisser aux autres la possibilité de poser des questions, d'argumenter et de proposer.

- Le maître de la parole distribue les tours de parole. Il vérifie que chacun s'exprime équitablement et que personne ne prenne trop d'espace. Il arrive souvent que les parents, ayant l'habitude de parler sans attendre et d'être écouté de ses enfants, aient un petit temps d'adaptation pour parvenir à intégrer cette règle. Pour prendre la parole, on lève la main en gardant le silence et si vous trouvez cela trop « scolaire » vous pouvez prendre un objet qui symbolise la parole et qui doit être tenu en main pour pouvoir parler à l'instar du bâton de parole.

- Le secrétaire note la date, le sujet des propositions et la décision rendue. Pour cela, il faut avoir un cahier du conseil qui évite les feuilles volantes qui s'égarent. Dans un premier temps , je vous recommande de faire tourner les conseils sans secrétaire ni cahier puis une fois que votre organisation est bien rodée, vous pourrez structurer avec un secrétaire et ses prises de notes. La tenue d'un cahier permet aussi de s'assurer de la bonne répartition des rôles afin que chacun ait une responsabilité différente à chaque fois. L'air de rien, cela évite bien des disputes !

Conseils pour démarrer

Comme lorsque l'on joue à un jeu de société pour la 1ere fois, le premier conseil est un tour de chauffe. Les parents restent exceptionnellement plus présents pour servir d'éclaireurs tout en annonçant d'emblée que dès le prochain conseil de famille, ils laisseront les rennes à l'assemblée. Vous verrez combien vos enfants comprennent vite et prennent leur rôle très au sérieux, répondant à leur soif de justice et d'équité.

Pour le 1er conseil, prévoyez 15 minutes, pas plus. Il s'agit de présenter le fonctionnement, de demander ce que chacun pense de ce dispositif et de clore en s'assurant que tout le monde a bien compris pour que le prochain conseil soit opérationnel.
Rappel : Mieux vaut un conseil court et efficace qu'un conseil qui s'enlise ou qui aborde trop de sujets.

Sur les sujets mis à l'ordre du jour, ne cherchez pas à trouver une solution à tout. Si le débat patine, avancez et revenez-y plus tard. La solution viendra mais peut-être pas aujourd'hui et elle ressemblera peut-être plus à un compromis. On ne réinvente pas le quotidien en quelques minutes !

A vous de jouer !

ensemble_BD