Dès la fin du mois, notre carte de voeux sera obsolète. C'est un petit objet qui n'a de valeur que celle, affective, que nous mettons à la concevoir pour le plaisir visuel de tous ceux qui comptent pour nous. Et pourtant combien d'étapes de travail, combien d'heures de travail visible et invisible jusqu'au résultat final?

C'est une magnifique opportunité de parler du processus de création, c'est à dire de rendre compte de la suite continue d'opérations, d'actions nécessaires à fabriquer et créer quelque chose.

***

 Alors ça commence par ma graphiste et amie Caroline Franc qui, aux environs de décembre, me dit :
- "Alors notre carte? Tu as une idée? Moi, j'ai bien envie d'un petit fer à chaud doré sur fond noir. Qu'est-ce que t'en dis?".

- "Je réfléchis et on s'en reparle" et me voilà entrée dans une phase de mise en conscience active de la demande.
Ce n'est pas sur le haut de la pile de mon cerveau mais l'idée se balade en permanence en arrière fond. De temps en temps, quand je marche, juste avant de m'endormir, la demande remonte comme une bulle à la surface "alors qu'est-ce qui rime avec neuf?" Cette année, c'est le neuf, la nouveauté qui m'a accroché jusqu'à ce que je trouve le pitch "ECOUTE CE QUE L'ANNEE TE DIT DE NEUF?"

L'étape d'après, quand j'ai le texte, c'est d'avoir le visuel. En général pour notre carte de voeux, je cherche quelque chose de drôle ou de poétique. C'est la poésie qui a gagné la partie en me souvenant d'avoir écouté la mer et le vent dans les coquillages.

coquillage ensemble

Il restait encore un dernier travail à faire avant que Caroline ne prenne le relais : un dessin. J'ai commencé à faire des recherches visuelles sur les coquillages. J'ai retenu quelques formes et j'ai dessiné un premier coquillage que j'ai pu lui envoyé. Et puis je me suis dit que peut-être elle voudrait faire un assemblage de plein de coquillages et j'ai commencé à en dessiner d'autres. Caroline a freiné mon énergie dessinatrice car elle pensait que graphiquement ce serait plus fort de n'avoir qu'un élément bien lisible. Nous sommes restées avec une conche (triangulaire) et un nautile (rond) pour les premiers essais de mise en page de Caroline. J'ai complété avec un petit décor d'écume "so charming" au cas où Caroline lui trouverait un bon emploi.

Les propositions de Caroline ont commencé à arriver...Avec conche avec nautile avec vagues graphiques avec écume....Nous avons demandé avis à nos conjoints et coworkers, avons fait en sorte que la typo semble sortir du coquillage, avons affiné l'écume et...

Declinaison ensemble2

Et ce n'était pas fini car il restait l'étape d'impression. Trouver le bon imprimeur et comparer les prestations fait aussi parti du travail. Nous avons du abandonné l'idée trop coûteuse du fer à chaud et sommes reparties vers la risographie tout en sachant que notre prestataire de l'année dernière avait fermé. 4 imprimeurs plus tard, nous trouvions Après Midi Lab qui avait, par chance, du papier noir et n'avait pas à en commander et qui avait aussi une encre or couvrante dans ses flacons.

***

Nous sommes fières du résultat et heureuses de cet effort collectif.
Que 2019 vous inonde de douceur et de poésie! Bonne et heureuse année à tous ! 

V2-declinaison avec ecume legere_BD