La Galeru est une ancienne échoppe de cordonnier située à Fontenay sous Bois. C'est une vitrine d’art contemporain dédiée à des projets artistiques qui questionnent ou provoquent le citoyen: interventions expérimentales, travail artistique, installations ou actions stimulantes pour la ville, ses habitants, pour l’art et la société.

En 2003, j'avais entendu parler de ce lieu par la femme d'un de mes professeurs à CREAPOLE (Ecole d'Arts Appliqués) qui y avait exposé.
En 2012, lors d'un vide-grenier, je croise un couple d'artistes, Philippe et Evelyne Chat, qui déménagent de la Goutte d'Or. Nous sympathisons, ils connaissent mon travail et me proposent d'exposer à La Galeru dont ils assurent la programmation. A ce moment-là, je viens d'avoir mon 3e enfant et je n'ai pas l'énergie d'un nouveau projet. Je leur promets de reprendre contact.

Les années passent et les enfants grandissent. Quand je décide de reprendre contact avec eux, en juin 2017, c'est Frédéric Lemoine qui me répond et qui m'annonce que mes connaissances sont toutes deux décédées quelques années auparavant. Il assume désormais la direction artistique de ce lieu atypique et me propose de soumettre un projet.

Le dossier de La Galeru est clair et efficace. Je soumets une proposition. Nous nous rencontrons et nous mettons le projet en place. La convention avec la ville est signée. J'expose à La Galeru du 8 avril au 13 mai 2018. 

La semaine dernière, j'y suis allée pour me rendre compte en vrai des volumes, du cadre, des réalités techniques auxquelles j'allais être confrontée et j'ai pris une photo. Il faut savoir que dès lundi, La Galeru fait peau neuve et change sa vieille carcasse pour une devanture toute neuve que j'étrennerai. Chapeau à la ville de préserver cet espace public !

20180309_111234