J'ai découvert Fabienne Verdier sans doute au moment où je me suis mise à faire du tai chi. Son on livre "Passagère du silence" devait circuler parmi les adeptes. Je n'ai jamais pu oublier son histoire, celle du jeune femme qui part en Chine et qui va y rester dix ans pour apprendre l'art de la calligraphie avec des maîtres qui ne lui font aucune concession. 

J'avais adoré sa personnalité, sa persévérance, son endurance, sa détermination et sa simplicité.

Et puis un jour, j'ai eu envie de savoir ce qu'elle était devenue et internet m'a considérablement facilité la tâche. J'ai aussi pu la voir sur Arte dans un documentaire intitulé "Peindre l'instant" dans lequel on la voit à l'oeuvre avec d'immenses pinceaux tractés par d'ingénieux systèmes coulissants au plafond.

Elle est, au même titre qu'Annette Messager ou que Sophie Calle, une artiste française vivante d'exception.

Aujourd'hui, en référence dans un mail que j'écrivais, je l'ai cherché et Ô merveille, elle a un site http://fabienneverdier.com/
Il y a plusieurs petites vidéos qui montre son travail et qui la montre au travail. Superbe !

Vous pouvez aussi écouter une émission radiophonique d'elle https://www.youtube.com/watch?v=S85frokMlrc

Fabienne_Verdier_PNEUMA_I_2016-911x640

Fabienne Verdier - Série PNEUMA