C’est l’histoire d’un petit arbre. Un arbrisseau tout mignon…planté bien au milieu du trottoir du boulevard Barbés.

croisement Barbes oct 2016 (1)

Un petit arbre qui, je l’espère, supporte bien le monde parce que s’il y a un endroit bondé à Paris, c’est pile à ce carrefour du métro aérien de Barbès, au débouché de deux passages piétons. Alors s’il n’est pas arraché, vu son tendre âge, par le passage d’humains aux pieds enflés de shopping, il est assuré en grandissant de bien gêner le passage et d’obstruer le bon écoulement de la foule.

Il va être évité, percuté, maudit, recouvert de graffitis et de pipis. Cette greffe de nature dans la ville va vite devenir un caillou dans la chaussure des passants. En conclura-t-on pour autant que le vert s’intègre mal au milieu urbain ? Quelle drôle d’idée que de le placer là ? A moins que ce ne soit une tentative pacifique de repousser les vendeurs de cigarettes ?

L’arbre profitera en tout cas à ceux d’en haut, depuis les balcons du boulevard ou depuis l’étage de la brasserie Barbés.
Tout un symbole…