"Comme un ange qui pleure", c'est le titre d'une création réalisée au cours d'un stage résidentiel de 5 jours cet été. Le nom vient du chanson des Wampas que je chantais pendant la réalisation de l'oeuvre. J'ai été surprise en réécoutant le titre parce que ça ne dépotait pas autant quand c'est moi qui le chantait. https://www.youtube.com/watch?v=75fPGdPQaso 

"Comme un ange qui pleure" est une oeuvre qui s'habite : costume de shamane, robe de mariée, burqa virginale, évocation de fantômes béninois ou japonais, méduses... Selon qui regarde. L'oeuvre se porte avec une fragile robe de plastique blanc qui fait une seconde peau, couche intérmédiaire entre l'oeuvre extérieur visible et le corps intérieur, jouant sur le froissement, la fluidité et la transparence.

Le plus fascinant, c'est que celui qui entre dans l'oeuvre passe du statut de créateur (ou le spectateur) à celui créature. 

Photo de Kroline Franc
Photo de Kroline Franc / Oeuvre de Séverine Bourguignon