En ce moment, je suis fascinée par les homards. A moins que ce ne soit des langoustes. Ils s'invitent dans mes histoires, dans mes rêveries. Une envie de luxe, peut-être ?

Il se trouve que le week-end dernier, j'ai trouvé un homard jouet qui fait pouët sur une brocante. Alors aujourd'hui, au milieu d'un moment sans réussite, rempli de frustration et de mauvaises intentions envers moi-même, je m'accorde une récréation.

Je monte le kit mini-studio que je me suis acheté il y a quelques semaines avec tente de prise de vue et ampoules lumière du jour. Je mets mon homard pouët en scène et hop, je me fais un polaroïd. 

Ci-dessous la photo et son making-off. J'adore cet envers du décor des artistes que l'on voit si rarement et qui pourtant représente la réalité de notre travail. 

Making off lobster_BD   Loster2_BD