Je me suis proposé pour illustrer ce sujet pour le 18E DU MOIS, on ne me l'a pas attribué. J'aime les sujets "sombres", macabres, durs au grand désarroi de mon conjoint qui me conjure de le rejoindre sur un nuage des bisounours.

Pendant le comité de rédaction, ça a été intéressant de voir qu'il y a eu une réaction spontanée de rejet puis une deuxième vague pendant laquelle tout le monde s'est finalement senti concerné de prêt ou de loin. 

J'ai été très inspirée par ce thème et j'ai eu de nombreuses pistes de travail. J'ai retenu celle-ci qui est venu se poser dans ma tête pendant la conversation avec l'auteure de l'article, Catherine Soubelet.

mai 2014(2)_BD